Le lieu est toujours plein et le concept séduisant a su attirer un public venant de toute la métropole lilloise. Beaucoup de jeunes mais pas seulement, des cours dans tous les sens, des gens beaux, de la sueur distinguée dans des fringues fit, des personnes qui s’aiment ou qui apprennent à s’aimer. Le culte du corps et la chasse aux calories dans un immense complexe à l’américaine. Voilà la formule gagnante de Domyos.

Une démocratisation du sport, un concept à l’américaine

Il est loin le temps où le sport était réservé aux purs sportifs, passionnés de génération en génération, arborant des tenues larges et difformes pour l’amour du beau geste et le goût de l’effort. Aujourd’hui, le sport est l’affaire de tout le monde. Même de ceux qui n’aiment pas ça. En atteste la « running mania » qui touche de nombreux intellectuels et toutes les couches de la population. Si le sport pratiqué en plein air est plus jouissif, force est de constater que la météo lilloise ne facilite pas toujours nos élans de motivation. Et le running peut sembler monotone. Alors Domyos a pensé à tout.

L’argument numéro 1 est l’accessibilité et l’aspect « zéro engagement ». Pour 5€ seulement, on se confectionne une carte de membre à laquelle on ajoute 5€ seulement pour une séance de 1h40 de sport ! Ca tranche avec les abonnements dans les nombreuses salles de sport qu’on continue à payer bien après la démotivation.

Ensuite, c’est un labyrinthe de salles, un planning hebdomadaire pour pratiquer des cours différents de 30, 60 et 80 minutes. En batterie et à la carte. Des cours encadrés, coachés et bien foutus. On se prend au jeu. On souffre avec plaisir, en total consentement. Ce qui est agréable, c’est de ne pas payer une simple prestation. Après le cours choisi, libre à nous de circuler un peu partout et d’envisager une séance de relaxation, de se dégourdir les jambes sur un tapis roulant ou de peaufiner ses courbes sur des machines à muscles. La recette est gagnante.

Domyos a habilement placé sa boutique d’équipements à l’entrée du bâtiment. En offrant aux novices la possibilité de se vêtir de tenues sexy, c’est la garantie de ressembler à un pro du sport avant même d’avoir commencé. On décomplexe l’apprenti sportif pour qu’il se fonde au plus vite dans la grande messe. Avec ce concept global, Domyos devient bien plus qu’une simple salle de sport. C’est un art de vivre.

Ce qui a tendance à rendre addictif. Une vie à fond la forme. Un corps sain dans un esprit plus léger. On y fait des rencontres. On se découvre des passions communes, des objectifs convergents. Du style, des rencontres, du sport. Et le bien-être qui va avec. Alors, ne soyez pas surpris de voir les clients venir plusieurs fois par semaine, en quête de cette boulimie sportive, de « good vibes » et de shoot d’endorphine.

En devenant le dealer d’endorphine de la métrople lilloise, Domyos répond à de nombreux désirs et fabrique de nouveaux besoins. Le « sport way of life » va leur assurer un bel avenir. Et on en redemande…


 

Infos :

Domyos – 1 allée des Olympiades – Marcq en Baroeul

Budget : $$$$