Hormis l’équipe de foot, les buttes Chaumont et la profusion d’offres culturelles, Lille n’a pas grand-chose à envier à Paris ! Je dirai même que c’est plutôt l’inverse. Bobby et moi sommes des Lillois. 100% et nous avons vécu 4 ans dans la capitale. C’est même là que notre amitié est né. Franchement, on a adoré cette période. Expos, brunchs, soirées, soirées, soirées,… Oberkampf, Mouffetard, les quais, Grands boulevards, Pigalle… On en a usé des paires de baskets a traversé la capitale de long en large. Un terrain de jeu génial pour deux adolescents attardés de moins de 30 ans qui aimaient croquer la vie à pleine dents. Revenus vivre à Lille pour notre plus grand plaisir, on avait envie de se faire le tour de toutes les raisons pour lesquelles il vaut mieux vivre à Lille qu’à  Paris. 10 raisons pour être précis.

La pure folie de l’immobilier

8000€ le m2 en moyenne contre 2500 € le m2 en moyenne pour un appartement, il n’y pas bataille en Lille et Paris sur le plan de l’immobilier. Vivre à Paris est une pure folie pour beaucoup d’entre nous.
Et sur le plan des locations, trouver un appart à Paris relève du parcours du combattant. Et c’est peu de le dire. Là-bas, pas surprenant de voir 100 personnes attendre sur le trottoir pour la visite d’un studio de 25 m2 à 800€ / mois. Pire encore, c’est tout juste s’il ne te demande pas un bilan de santé pour greffer à ton dossier ainsi que ta dernière radio des dents.  Et puis si tu n’as pas deux garants et que tu ne gagnes pas 3 fois le loyer comme salaire, tu peux oublier. (800 *3 = 2400€ de salaire pour envisager un studio à Paris. Non, merci)

Une vie autour du transport

 A Paris, tu passes la moitié de ta vie dans le métro. Le truc, c’est que ça fait partie du jeu. Donc, tu es vite anesthésié ! Au bout d’un mois à Paris, c’est intégré complétement à ton quotidien. En revanche, pour aller boire un verre avec un pote après le boulot ça se complique. Il y a de grande chance que le pote en question bosse dans un autre arrondissement. Résultat, minimum 30 min pour le rejoindre. Une heure  pour boire le verre et papoter. Et 45 minutes pour rentrer du café à chez soi en métro (ou en vélib en été). Résultat, tu as passé autant de temps dans les transports qu’avec ton pote. Cool ! Et là franchement, on parle même pas de la voiture…

paris-ciel-60242

Prix de la bière / qualité de la bière

Encore un point où Lille met une raclée à Paris… La bière. D’ailleurs, on peut même se demander s’ils savent ce que c’est. Combien de parisiens rencontrés  fanfaronnaient en pensant aimer la bière belge en parlant de la Leffe. C’est simple, les bières les plus raffinées de Paris sont les bières de base qu’on trouve ici. Les Karmé, Chouffe ou Grim sont les rares variétés de bières que vous trouverez au prix du baril de pétrole ! Une bière à Paris, c’est une tournée entre potes à Lille. Encore plus drôle, sachez qu’à Paris, il y a trois tarifs pour une bière. Celui au comptoir, celui en salle et celui en terrasse. Le genre de pratique hallucinante à Lille…

Sympathie / sourire

Ah le nord, la chaleur dans le cœur. C’est souvent un peu exagéré. C’est vrai, il n’y a pas que des bonnes pâtes souriantes et prêtes à vous inviter chez eux au bout de 5 minutes. Mais difficile de contester, ce rapport direct et plutôt chaleureux qu’un Lillois entretient avec son prochain comme avec les touristes.  Lille est certainement plus engageante sur la sympathie de ces habitants et de ses commerçants. En fait, à Lille, t’as juste pas l’impression de déranger quand tu t’installes à une table ou que tu demandes ton chemin. Ce qui n’est vraiment pas tout le temps le cas à Paris. Dédicace aux serveurs des lieux touristiques parisiens.

Ville à taille humaine

Lille n’est pas une mégalopole, c’est un centre-ville. Une ville-village où on prend vite ses repères. Du coup, il ne faut que deux jours pour prétendre la visiter intégralement avec un bon rythme. 10 jours pour Paris minimum ! Pareil pour les Lillois qui peuvent circuler d’un bout à l’autre  de la ville à pieds. Tout est à 15 minutes à pieds et ça c’est pratique. A Paris, on circule à pieds quand on reste dans le même arrondissement. C’est-à-dire jamais !  Tant de lieux, tant de lignes de métro, tant de monde qu’on peut même se retrouver dans des bouchons en marchant ! Too much…

4 capitales (Bruxelles, Paris, Amsterdam, Londres) pour le prix d’une !

Si Paris est réputée être la plus belle ville au monde, la ville du romantisme, Lille se trouve au carrefour de 4 superbes capitales au monde. Paris, Bruxelles, Amsterdam et Londres à moins de 2h, c’est quatre fois plus de choix pour un city break sympa le temps d’un weekend. En général, les Lillois connaissent aussi bien Paris que ces trois autres capitale. Et quel pied de pouvoir faire du shopping à Londres sous la pluie, de faire la fête à Bruxelles et de se promener au Vondelpark d’Amsterdam…

carte-idbus

Des plats pour tenir l’hiver

Les bistrots et brasseries parisiennes ne sont pas les meilleurs spots pour s’offrir un bon shoot de gras pendant l’hiver. Le nord a ses spécialités culinaires pas toujours très raffinées mais qui ont le mérite de tenir chaud au corp. Welsh, carbonades flamandes, potje… avec tout ça, vous aurez de quoi résister aux rafales de vent et aux températures négatives !

Les baraques à frites

A Paris, la frite est en vogue. Un belge a ouvert deux friteries en dur à Mouffetard et Grands Boulevards en connaissant un joli succès. Quand à Lille, il faut atténuer un peu le mythe. Il n’y a pas de barques à frites à chaque coin de rue à Lille. D’ailleurs, il n’y en a quasiment pas à l’intérieur de la ville. C’est dans l’agglomération et en s’enfonçant dans les campagnes de notre région que l’on trouve des baraques à frites qui poussent comme des champignons. D’ailleurs, dans une ville comme Bully Les Mines, on recense plus de 14 friteries pour une ville de 13 000 habitants. Soit une friterie pour 1000 hbts. Inutile de faire la publicité de la baraque à frites si ce n’est souligner qu’elle change peu à peu d’apparence. De plus en plus de friteries « en dur » font leur apparition délaissant la typique et traditionnelle camionnette… Snif. Mais qu’est ce qu’il est bon de terminer un dimanche par le plaisir coupable d’une friterie…

lille-vs-paris

Pas de parisiens

Mais le réel avantage que Lille a sur Paris, c’est qu’il n’y a pas de parisiens ! Enfin si mais des parisiens qui sont exilés donc des parisiens supportables voir même aimables ! Ils ont quitté Paris et migré à Lille pour la qualité de vie, et c’est à juste titre qu’on peut juger qu’un bon parisien et un parisien qui a quitté Paris…

Le sentiment d’appartenance

Ce qui est drôle à Paris, c’est l’impossible sentiment d’appartenance.  Tu peux y vivre depuis 10 ans, personne ne te fera sentir que tu es parisien, que tu es membre de quelque chose. Le côté impersonnel des capitales qui brassent tous les jours des gens qui viennent du monde entier. A Paris, les gens mettent en avant leur lieu ou région d’origine. Inversement, les gens venant vivre à Lille ont rapidement l’impression d’être tombé dans la marmite lilloise ! Un sentiment qui n’efface pas les origines mais qui montre une volonté et une adhésion à ce lifestyle à la lilloise. Etre lillois d’adoption est une fierté !


Amis parisiens, ex parisiens, lillois exilés…ce post a vocation à faire sourire même si les idées véhiculés partent d’un ressenti réel. Si vous avez d’autres exemples qui vous font dire que Lille n’a pas à rougir devant Paris, partagez les dans les commentaires.

Si nous adorons profiter de Paris, nous sommes fiers de notre ville !

N’hésites pas à partager si tu te sens l’âme lilloise.