L’Asie et moi c’est une histoire d’amour. J’ai posé le premier pied avec mon amoureux au Vietnam, le second en Thaïlande. Ce que je retiens de là bas : les mets D I V I N S. Le Bobun, le Pad Thaï, les currys : jaune, rouge, vert, les nems… C’est vraiment un régal. Pour moi à chaque fois que je mange ces plats… c’est un peu comme retourner là bas.

J’aime aller au restaurant manger, mais j’aime aussi les cuisiner. J’ai d’ailleurs participé à un cours de cuisine dans une ferme thaïlandaise d’où j’ai ramené un livre de recette, malheureusement en anglais. Mais revenons-en au voyage. Prêt pour le décollage ?

L’atterrissage dans une contrée lointaine

Ticket de métro chargé sur votre carte PassPass, billet validé, installez vous confortablement dans la ligne 2 jusqu’à Eurotéléport. En trente minutes, depuis Lille, vous arrivez à destination : « Paris Store ».

Le nom n’a rien d’exotique pourtant le lieu l’est. Vous y trouverez « toutes les saveurs de l’Asie ». C’est pas moi qui le dit, c’est eux. Comme les magasins Tang Frères à Paris, Paris Store c’est le plus grand supermarché asiatique  de la métropole.

Pour s’y rendre c’est un peu comme déambuler dans le marché couvert de Bangkok. Le magasin n’est pas facile à trouver.

Coincé entre le centre commercial Casino et l’avenue des Nations Unies, ce magasin se fait discret. Un peu comme si il ne voulait être connu que des initiés. Pour y accéder en voiture, il faut franchir la barrière de sécurité. A pied, il faut oser passer le porche et suivre le chemin qui mène jusqu’à l’entrée, invisible depuis la rue.

Débarquement en terre inconnue

Vous êtes accueilli(e)s par de charmants lions couleur Jade. C’est bon, vous êtes arrivés à destination ! Bienvenue au Pays des milles saveurs, au pays des nems et des nouilles sautées.

La découverte : l’excitation des yeux et des papilles !

Déambulez dans les rayons. Vous y trouverez aussi bien de quoi cuisiner chinois, vietnamien, thaïlandais que japonais…

Admirez ces étagères de nouilles instantanées. Il y a en tellement que l’on ne sait pas lesquels choisir. Prenez votre temps, vous êtes en voyage, vous n’êtes pas pressé(e)…

Découvrez des légumes et des fruits inconnus de contrées lointaines. Laissez vous surprendre, osez l’inattendu.

Lorgnez ces sacs de riz de 20 kilos, ces caisses de Tsingtao…

Craquez pour une sauce de là bas…

Dénichez les nems surgelées par paquet de 30 ! ( Vous avez enfin trouvé votre menu pour le réveillon chinois avec vos amis ! )

Choisissez une boisson locale : Tsingtao, Singha, jus de coco, saké … Tout y est !

Vous y trouverez également la vaisselle et les ustensiles pour devenir un parfait cuisinier mandarin : couteau, wok, réchaud à gaz pour barbecue coréen, assiettes chinoises, baguettes par lot de 10 ou de 100.

N’oubliez pas de ramener un joli  souvenir à vos proches : Jolie ombrelle en papier, petit chat qui fait coucou de la patte, chapeau vietnamien… ça fait toujours plaisir !

Le retour, c’est toujours difficile !

C’est toujours plus facile de partir que de revenir (surtout quand on porte plusieurs kilos de courses dont les anses des sacs nous coupent les mains). Mais tout voyage à une fin.

L’avantage de ce périple, c’est qu’il se poursuit dans l’assiette une fois rentré à la maison. Et, vu le prix du trajet, vous pourrez y retourner très vite.

Continuer le voyage dans l’assiette…

Parce que chez City Crunch nous sommes généreux, je vous propose une recette ramenée de là bas (vous savez… le livre en anglais). Spécialement traduite pour vous le  « Poulet au curry vert d’aubergine ».

Comme ça, vous saurez quoi ramener de votre périple à Paris Store. Vous y trouverez les aubergines, les aromates, la pâte de curry, la sauce nuoc mam, le riz. Votre liste est faite, vous êtes prêt à partir !

Recette bonus : Poulet au curry vert d’aubergine !

Ingrédients pour 2 personnes

2 cuillères à soupe de pâte de curry vert, 200gr de blanc de poulet émincé, 100 ml de crème de coco et  300 ml de lait de coco ( ou 400 gr de lait de coco), 2 aubergines thaï coupées en quartier et une petite poignée d’aubergine en pois (cf photo ci-dessous), 1 oignon ciselé, 1 piment rouge (si vous aimez épicé), 2 tiges de basilic thaï, 2 feuilles de lime kaffir, 1 cuillère à soupe de nuoc mam , 1 cuillère à café de de sucre de canne et du riz basmati en accompagnement

Comment faire ?

Mettre la crème de coco dans le wok faire chauffer à feu moyen. A ébullition, ajouter le curry vert et remuer.

Lorsque le curry vert est mélangé à la crème, ajouter le lait de coco et les morceaux de poulet. Porter à ébullition.

Ajouter les aubergines, les oignons, le nuoc mam et le sucre. Laisser cuire à feu moyen, jusqu’à ce que les aubergines soient cuites.

Ajouter le basilic thaï, les feuilles de lime kaffir et le piment. Retirer du jeu immédiatement

Servir avec du riz basmati nature ou parfumé au jasmin.

Astuces ramenées de Thaïlande et d’ailleurs : si c’est trop épicé, ajoutez du sucre ; pour les aubergines, les françaises feront l’affaire.

Bon voyage et bon appétit les petits singes !


Paris Store – Toutes les saveurs de l’Asie

🏠 23 rue du collège – Roubaix
🕓 de 9h à 19h15
☎ 03 28 53 24 30