Le nom est un peu intimidant, et la façade aussi. Très haute et pleine de briques, elle est par contre bien habillée de recommandations, notamment Gault & Millau, ou encore Qualité Tourisme. J’avoue, ce n’est pas dans mes habitudes de dîner dans des restaurants gastronomiques en semaine (ni trop le week-end d’ailleurs) mais, on a décidé de profiter de l’opération « tous au restaurant » de la fourchette pour se faire (très) plaisir. On n’a pas été déçu !

Des Sushis et du Foie Gras

La lecture du menu n’a pas du tout calmé notre enthousiasme. On était comme des gamins. Et pourtant, dans le cadre de l’opération, le seul choix à faire, c’était entre la pièce de bœuf et les noix de Saint Jacques pour le plat… Et malgré mon addiction naturelle aux produits de la mer, impossible de passer à côté de l’escalope de foie gras accompagnant la viande. J’ai parcouru le reste de la carte : tout est raffiné, mais sans être snob, et chaque assiette a sa pointe de folie.

Des plats maîtrisés dans un cadre cosy

Un menu prometteur ne suffit pas à rendre un gourmand heureux. Mais là, on est dans un cas flagrant d’essai transformé.  Mention spéciale pour les encornets au chorizo qui étaient parfaitement cuits et non pas caoutchouteux comme dans les paellas de la cantine, et pour le plat, bien entendu, la viande (cuite à basse température), mais surtout la sauce aux girolles qui nous a emmenés sur une autre planète. Assis dans nos fauteuils, à déguster notre vin dans des verres avec des très grands pieds très élégants, la soirée déjà bien entamée, on était déjà convaincus d’avoir bien choisi.

Un dessert renversant

Je suis plutôt salée que sucrée, plutôt du genre à m’enfiler un saucisson entier (ne me jugez pas) qu’un pot de Nutella. Mais pourtant, si j’ai bien une faiblesse, c’est le chocolat bien noir, limite amer, et qu’on déguste comme un bon vin. Autant dire que j’étais en transe au moment du dessert, tout chocolat, en crème prise sur un biscuit, et en sauce onctueuse.

Quand l’assiette est arrivée, j’ai pensé « ça va être bien gourmand-croquant, à décoiffer Cyril Lignac ». Je ne sais même pas comment décrire la sensation : je crois que je suis tombée un peu amoureuse de ce dessert… Il n’y a pas à dire, mettre autant d’attention dans l’élaboration des desserts que dans les assiettes salées, c’est un pari gagnant !

Si vous voulez vous faire plaisir, si vous avez quelque chose d’un peu spécial à fêter, n’hésitez plus et passez au Lion Bossu, M. et Mme Coué, en salle et en cuisine, sauront vous initier à la gastronomie française.


Le Lion Bossu 

🏠 1 rue Saint Jacques – Lille
☎ 03 20 06 06 88 et réservation possible en ligne sur leur site
🕓 Ouvert tous les jours, pour les services du midi et du soir