On a rencontré Gingerly, qui roule sa bosse depuis plusieurs années comme prof de yoga à Lille. Ce jour là, elle proposait un cours de yoga à Lille, sur un rooftop ! Si elle constate avec joie le développement et l’engouement de la pratique du yoga, elle insiste sur quelques fondamentaux nécessaires à connaitre pour pouvoir aborder la pratique dans les meilleures conditions.

Quels sont les différents courants de yoga ?

Il y a plusieurs courants de yoga. Et contrairement à ce qu’on voit beaucoup, le yoga n’est pas une posture mais une philosophie de vie. C’est un cheminement que tu dois faire toi-même avant de le transmettre. Ca me rend sceptique de voir de plus en plus de prof qui se forme en un mois.
Les différents courants sont :

Le Hatha Yoga / yoga traditionnel : Ce sont des séries de postures (asana) que tu enchaines avec différentes respirations.

Le Ashtanga : C’est un yoga avec des enchainements de postures plus dynamiques / plus sportif et pas adapté à tout le monde. On est plus dans la performance.

Le Viniyoga / yoga créatif : Les séances changent sur différentes thématiques, adaptables à la personne

Le Iyengar : C’est un yoga qui vise l’alignement du corps. Il y a plus de précisions au niveau de la posture.

“Ce n’est pas un sport, c’est une philosophie de vie”

Pourquoi faire du yoga ?

Ce n’est pas un sport. Le but du yoga est l’atténuation des fluctuations du mental, de savoir gérer ses émotions, d’être plus dans le corps et moins dans le mental. De retrouver un certain équilibre et les réponses à l’intérieur de soi. Les postures extraordinaires qu’on voit sur Instagram fausse un peu la véritable idée du yoga.

A qui s’adresse le yoga ?

C’est fait pour tout le monde car il y a différentes approches. Il faut qu’il y ait une relation de confiance entre le prof et l’élève parce que ça se fait dans la durée. Une fois par semaine minimum. Ca fait l’effet d’une drogue alors on a du mal à s’en passer quand on voit les effets positifs sur soi.

“Ca fait l’effet d’une drogue, on a du mal à s’en passer”

Quelle qualité ça demande ?

Persévérance et engagement avec soi même. Si on le fait de temps en temps, ça ne va pas agir. Ce sont des valeurs essentiels comme le lâcher-prise sur les choses qu’on ne maîtrise pas au quotidien. Ce sont des valeurs qu’on applique dans la vie.

On peut quand même manger des raclettes et boire des bières ?

Oui, mais le mieux c’est de réquilibrer le lendemain avec des plantes. Si on mange gras ou qu’on se fait une soirée, ill faut le faire en conscience. Se faire plaisir en sachant que le lendemain on fera autrement. Il n’y a pas de restriction mais ça impose une discipline, un peu comme les arts martiaux.

Qu’est ce que le yoga a changé en toi ?

Ca m’a transformé, permis de prendre du recul, de gérer mes émotions, mon stress. Avant je réagissais à chaud de manière impulsive. Plus maintenant. J’arrive à prendre le temps pour bien dire les choses ou attendre le bon moment pour les dire.

“Ca existe depuis 5000 ans “

Quelle est ta formation et en quoi consiste ton activité ?

Je pratique et enseigne l’Ayurveda, la médecine ancestrale indienne qui existe depuis 5000 ans et qui est reconnu par l’OMS depuis 1982. Ca traite la personne dans sa globalité, corps mental, émotion et nutrition. Le yoga est le jumeau de l’Ayurveda parce qu’on se nourrit bien avec des pratiques quotidiennes.
Je fais 4 – 5 stages par an avec des rituels par saisons  (3 jours – 2 nuits)

Prochain évément : Le detox de printemps selon l’ayurveda
(pratiques de yoga – meditation – cours de cuisine ayurvedique – ateliers – massages)

L’essentiel de mon activité s’adresse aux entreprises.

Pour y assister, me suivre sur Facebook et Instagram


Gingerly

Professeur de yoga
Formé 4 ans en yoga (Paris) et 1 an en ayurveda (Bruxelles)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*