On a appris l’existence de Canard Street il y a un mois. Et franchement, le canard et moi, on est très copains ! Alors, on a fait au plus vite pour aller leur rendre visite. Ce qu’on savait du lieu ? Juste que deux jeunes venaient de lancer dans les Halls de Wazemmes un concept cool autour du canard où on pouvait manger sur place, sur un petit comptoir comme dans les marchés branchés du monde. Ce qu’on a découvert ? Un coup de coeur culinaire, un concept innovant et deux gars hyper sympas ! De la street food ++ qui ne mérite aucune étiquette.

Un lieu de vie moderne et chaleureux dans les halls

En arrivant chez Canard Street, on est interpellé par la chaleur de ce coin de stand dans les halles de Wazemmes. On y voit des personnes assises ou accoudées sur le comptoir en bois, ce qui crée tout de suite une atmosphère « bonne franquette » comme on les aime ! On se présente, on s’installe. L’accueil est parfait. On nous envoie les menus et pour patienter, une première spécialité maison. Le saucisson. « Et saucisson de canard tu testeras, plus jamais tu ne t’en passeras ». Plus goûteux, plus savoureux, plus suintant que les saucissons classiques et diablement efficace pour un apéro ! On aurait bien accompagné ça d’une de leurs très bonnes bières de la brasserie Célestin (Yu-zu…) mais c’était le midi et on avait une belle journée chargée devant nous ! Tout ça pour vous dire qu’au bout de deux minutes, on se sentait déjà comme à la maison… Il manquait plus que le terrain de boules !

Le canard : saucisson, tartare, burger ou en croquette ?

Quand on aime, on ne compte pas mais quand on aime, difficile de faire un choix ! Face à la carte, j’ai vite compris que le choix allait être compliqué. Ecoutez ça.  Croquettes, burgers, tartares ou demi-magret ! La torture. J’ai regardé Bobby, Bobby m’a regardé, je l’ai regardé me regarder, on s’est regardé. Au moment de demander un petit mélange de tout (pour rire), les deux gérants nous ont devancé en proposant un petit medley pour profiter d’un max de choses ! Le pied !
Pour faire bref, les petites brochettes de canards (dont celles aux canard au chèvre) sont arrivées. Je l’ai ai regardé, elles m’ont regardé… En les croquant, on s’est mis à ronronner avec Bobby. Ca faisait comme des caresses sur le ventre et derrière les oreilles… Pardon. Original et savoureux. 10/10.

Ensuite deux tartares sont arrivés. Un français et un thaï. Bien assaisonnés. Notre préférence est allé au « tartare french » avec ses petits copeaux de parmesans même si les amateurs de gingembre fonderont pour le Thaï.
Les burgers sont arrivés avec des frites maison comme un feu d’artifice. Là encore deux sortes. Le premier au magret, le second au canard confit. Si la texture et la cuisson rosée du premier feront le régal des plus fins amateurs de canard, le second aura reçu nos félicitations du jury. Une tuerie qui explose en bouche tout en se rapprochant subtilement du burger classique.
C’est le ventre repus qu’on a jeté nos dernières forces sur une tartelette chocolat-piment d’espelette à l’image du reste. Fin et gourmand.

De la street food et un resto en arrivage

Une fois nos compliments délivrés, on papote avec les chefs. On comprend que ces deux jeunes sortent de l’école et on voulu croire en un projet innovant. Ils ont cherché un lieu et ont eu la chance d’avoir une super opportunité dans les halles de Wazemmes pour « tester » leur concept autour du canard. Si la plus-value du « corner » est de pouvoir s’installer à la cool dans un cadre sympa (sous les halls), on peut également venir faire ses petites courses pour un gueuleton à la maison.
Une partie épicerie propose une déclinaison de magrets, foie gras, confits de canards, saucissons… Des produits qui viennent de Loire-Atlantique et d’Alsace principalement et qui offrent une manière de consommer le canard différemment. Fort du succès de leur concept, les deux loustics veulent désormais ouvrir un restaurant (en gardant le spot des halls) autour du même concept. Une chose est sûre, c’est qu’il va falloir qu’il s’habituent à nos deux visages…


Canard Street 

🏠 Halles de Wazemmes – Lille
🚇 Métro Gambetta
☎ 03 20 51 26 06
🕓 Ouvert de 8h30 à 20h