Etant né dans les années 80, j’ai connu et subi par la même occasion la mode des années 90. Une maltraitance. Rien que ce souvenir me fait dresser les poils. Et les photos dans les albums de famille avec les pulls en laine tricotée, les cagoules… et l’inévitable K way. Quand tu survis à ça, le reste te parait facile. Non, sans déconner, le K way !!!  Quand je me suis rendu compte il y a quelques temps que c’était devenu un accessoire de mode tendance, un vêtement branché vendu à prix d’or, j’en suis tombé de ma chaise. Parce que dans les années 90 mon pote, si tu nous avais vu nous promener avec notre boule sac banane à la ceinture avant d’enfiler un truc tout froissé, sans forme, tu l’aurais jamais cru !

Le K way, street mode des années 90

Franchement, dans les années 90, c’était pas la top classe de porter un K way ! Traumatisme d’enfance, je me souviens de la cour de récré infesté de K way flashy imposés par les parents. Alors certe, le fait de le porter en boule-banane avait un p’tit truc rigolo. Mais il n’était pas rare de voir cette boule-ceinture se transformait en ballon de foot… ou autre truc de sorte que la ceinture élastique supposé finissait toujours par s’user et rompre.

Pas pratique et tellement laid

Quand on rentrait, il fallait enlever son K way avant de le comprimer, plier, écraser pour le faire rentrer dans la boule. Pas simple. Mais l’inverse était pire. Quand on sortait le kway de la boule (qui était la propre poche du K way en réalité), on découvrait un habit froissé au possible. Le truc immettable. Et comme si ça ne suffisait pas, les designer avait décidé de mettre des couleurs et des motifs complétement psychédélique ! Au secours !!!! Et puis, pour un vêtement qui avait apparemment la seule vertu d’être imperméable, on était toujours trempé dedans. Et ça séchait mal. Non vraiment, le Kway a bien failli resté au Panthéon des pires inventions vestimentaires de tous les temps.

Le K way devenu hype !

Il suffit de voir le prix d’un K way aujourd’hui pour voir que la marque se porte bien. Et c’est peu de le dire. 200€. Dire qu’on aurait payé pour s’en débarrasser il y a quelques années. Aujourd’hui, on peut lire sur des pubs « l’évidence K way ». Bon c’est vrai que les designers ont bien bossé. La banane a semble t-elle disparu laissant place à des coupes cintrées. Si j’étais de bonne fois ou né en dehors des années 80, j’avouerais qu’ils me plaisent bien les K way d’aujourd’hui. Enfin, surtout s’ils étaient au même prix qu’avant…


Boutique K way 

🏠 11 rue Basse – Lille
🚇 Métro Rihour
☎ 03 20 40 98 33
🕓 ouvert de 11 à 19h du lundi au samedi  / fermé le dimanche