Chez Lille CityCrunch on aime bien la Belgique ! Il y a quelques mois, on avait déjà écrit un petit article sur la ville de Gand. Ayant passé le weekend dans la capitale wallonne, j’ai eu bien envie de le compléter de quelques bonnes adresses.

D’abord la bouffe …

SpareRIB

En ces deux jours et ces deux soirées, j’ai pu tester plusieurs endroit bien sympas et plus ou moins originaux. Alors pour les fans de ribs, il y a pas mal de restaurants qui proposent une formule du type « all you can eat ». En gros : tu manges tes travers de porc et dès que tu as terminé, un serveur passe pour t’en resservir. L’opération pouvant être renouvelée jusqu’à explosion du bidon ! SpareRIB est un restau qui propose ce genre de formule. Comme dans la plupart des lieux conviviaux de la ville, son intérieur ressemble à une vielle maison gantoise. Il y fait bon vivre ! En plus, il y a un grand poêle au centre du restau. Super quand il fait un froid de canard à l’extérieur. Au SpareRIB, les travers sont servis avec quatre sauces et des frites bien entendu !

🏠 Kraanlei 19

Ottomat

Dans le même coin que SpareRIB se trouve le restau Ottomat. On y mange des pizzas à la pâte insolite puisqu’elle est préparée avec de la Duvel ! Sur le menu, on découvre des pizzas rouges et blanches associées à une bière. Lieu à la décoration actuelle mais tout aussi chaleureuse, on peut manger sur une grande table avec d’autres personnes ou en tête en tête face à la Lys. Autre chose inhabituelle, le bar est totalement ouvert.

🏠 Kleine Vismarkt 3

Holy Food Market

Un dernier lieu coup de cœur, le Holy Food Market. Dans cette ancienne église a été aménagé un petit temple de la nourriture. On y trouve plusieurs stands du monde : portugais, italiens, belges, indiens… On va chercher son plat, on commande  et on mange sur les tables hautes au centre de la nef. Bien sûr, ça nous fait penser à la Fenix Food Factory de Rotterdam, au Old Spitafileds Market londonien et surement bientôt la Five Cails lilloise 🙂 Autre chose insolite et bien marrante : un petit Monsieur passe dans les rangs avec un chariot aménagé d’un micro et d’un ordinateur et il chante de très belles chansons des Rolling Stones, Dire Straits ou Pink Floyd.

🏠 Beverhoutplein

Info importante : Gand a été élue Capitale végétarienne européenne. Donc dans tous les restaus, il y a au moins un plat végé (même chez les fanatiques de ribs).

Ensuite la bière …

Dulle Griet

Cité dans de nombreux guides touristiques, le Dulle Griet est une sorte de Delirium à la gantoise. Café brun typique, il possède la plus grande carte de bières de la ville. 500 bières sont à la carte :surtout des bouteilles et quelques pressions tout de même sympathique. La spécialité du lieu est la bière Max. Un breuvage de 1.5 litre à déguster dans une immense chope tout en hauteur. En échange de la bière, on donne une de ses chaussures à la serveuse et on vient la récupérer une fois la boisson terminée. Un clin d’oeil à une vieille tradition du bar : la Max était autrefois servie dans un verre en forme de botte.

🏠 Vrijdagmarkt 50

Hot Club

Niché au bout d’un chemin de traverse, le Hot Club est également un lieu convivial. Un peu riquiqui, il est parfois difficile d’y trouver une place. Heureusement que sa petite terrasse chauffée est là pour nous accueillir en attendant qu’une place se libère. Accueillant des groupes de jazz, swing et blues du dimanche au jeudi, on apprécie la mini scène au fond de la salle et la promiscuité du lieu. On y boit des bons cocktails à base de gin ou autre, des grandes bouteilles de Choufe, du vin ou des pressions.

🏠 Schuddevisstraatje 2

Info importante : Pensez à prendre du cash. Certains bars n’acceptent pas la carte bancaire. Sinon, tentez le bar-basket.

Et enfin, la culture !

Château des Comtes

Il y a pas mal de musées en centre-ville et en périphérie. Pour tous les visiter, il faut avoir du temps ! Incontournable, le Château des Comtes est situé en plein cœur de la ville. Construit à cheval sur la Lys, il renferme dorénavant le musée de la torture. Fausse guillotine (sauf la lame !),  instruments horribles, armes et autres trucs qui font très mal. Si on veut se couper l’appétit, c’est là qu’il faut aller. Par contre, la vue depuis le donjon est très impressionnante !

🏠 Sint-Veerleplein 11

Maison d’Alijn

Aussi appelé musée du folklore, ce lieu met en scène les différentes traditions des années 70,80 et 90 (pour être large). On y parle naissance, mariage, Noël, enterrement, école, adolescence, fête… On y retrouve des vieux objets de notre enfance ou de nos grands-parents. Un lieu qui nous rappelle certains moments passés. Interactif, le musée fait intervenir les visiteurs en les invitant à sentir et à deviner les odeurs cachées, à mettre de la musique ou à dessiner.

🏠 Kraanlei 65

Info importante : Au prix de 30 euros et valable 48 heures, la City Card permet d’accéder à tous les musées, les transports en commun, une balade en bateau (+ une location de vélo et le bateau tram en été).

Musée du design

Proposant régulièrement des expositions temporaires, le musée du design a choisi de mettre à l’honneur Les robots pour ce mois de février 2018. Films, inventions, enquêtes, jouets… De nombreux objets et concepts déroutants sont présentés au public. La foule est dense. Le succès est au rendez-vous !

🏠 Jan Breydelstraat 5


Voilà, vous savez tout ! N’hésitez pas à nous faire un retour après votre prochaine escapade à Gand !