On en parle de plus en plus en plus. Le zéro déchet est la nouvelle tendance écolo visant à réduire ses propres déchets avec de petites actions qui allègent nos poubelles, sans effort ou presque. Véritable prophétesse du zéro déchet, Alice de Day by day a ouvert son épicerie en vrac à Wazemmes où on peut acheter ce qu’il faut pour chez soi sans produire de déchets. On a tenté l’expérience zéro déchet et ça donne vraiment envie de continuer…

« Je me suis mis au zéro déchet il y a deux ans et j’ai réussi à réduire mes déchets de 80% » se réjouit Alice. C’est vrai qu’il y a de quoi s’inquiéter en voyant le nombre de déchets et de poubelles remplis par semaine avec les seuls produits du quotidien. Emballages, boites, cartons, papiers, bouteilles…  De quoi se rendre malade quand on voit ces déchets finir fatalement par polluer notre Terre. Le bon sens nous a donc poussés à tenter l’expérience de réduction de déchets. Mais comment faire et par où commencer ? Je commence par acheter dans cette épicerie un bouquin qui devrait m’aider « Famille presque zéro déchet, Ze guide »

Le zéro déchet pour les nuls

J’explique ma démarche à Alice et elle me donne rapidement quelques clés pour me lancer dans cette nouvelle aventure. Première étape, on vide ses placards. On a une tendance à acheter cinq fois plus que ce qu’il nous faut réellement. On stocke, on achète par lots pour bénéficier des réductions en tête de gondole mais on continue à acheter avant de consommer ce qu’on a chez nous. L’exemple des paquets de Barilla achetés par lot reste très parlant. Seulement, que fait-on des boites vides ? On les jette. Pour reproduire le même shéma à l’infini. La deuxième étape est de se demander si on peut réutiliser nos contenants ou si on peut pas se servir des bocaux de mamy. Tendances en plus ! On fait donc le plein ou l’inventaire de bocaux, boites, sachets, plastiques en notre possession.

Troisième étape, on fait une liste de courses sur nos besoins de la semaine. Ensuite, on passe à l’épicerie en vrac situé rue Gambetta (avec des bocaux, bouteilles vides, sachets, tupperware). Si vous n’êtes pas équipé, Alice vous donnera des pots de confitures et autres bocal à cornichons pour faire vos emplettes.

Là, vous pourrez trouver en libre service et en vrac (libre de choisir les doses qu’il vous faut vraiment) de bons produits (sans emballages) parfois bio. Au choix, pâtes, épices, huiles d’olive, bonbons, pâtes à tartiner, gel douche, produits d’entretien et même du vin ! Grâce à son partenariat avec Jean Bouteille qui a eu la riche idée de remettre la bouteille consignée à la mode, vous repartez avec votre bouteille de vin en carafe que vous réutilisez à volonté !

Dernier reflex pour commencer le zéro déchet, achetez-vous un cabas pour transporter plus facilement vos bocaux et produits achetés en vrac. Promenez-vous chez les petits commerçants de quartier et achetez aussi vos produits frais au marché dès que possible mais en refusant autant que possible les déchets. Même pour aller chez le boucher, prenez des tupperware, vous n’aurez plus besoin de leur papier pour transporter la viande !

Ca y est, j’ai les bases et la volonté de réduire mes déchets, en y mettant de l’envie et de la bonne volonté, ce qui va avec une meilleure consommation et le soucis d’épargner un peu la planète. Est ce que ça sera suffisant ? A cela Alice a une réponse ferme et souriante. « C’est comme le sport, si on est motivé, on y arrive ! »


 

Infos :

Day by Day – 384 rue Léon Gambetta – Lille