Même si les gens qui me connaissent savent que question vices, je ne donne pas ma part aux cochons, les paris et les jeux en tout genre, c’est pas vraiment mon dada. Et c’est vrai aussi que je fais parti de ceux qui ne cottoie plus les chevaux depuis les manèges en bois de notre enfance ! Pourtant, j’avais envie d’assister à des courses de chevaux et à l’adrénaline des paris en direct. Plusieurs fois que je passais devant l’hippodrome de Marcq en Baroeul où sont affichés les dates des futures courses. Enfin, je me suis lancé et franchement, on se prend vraiment au jeu !

L’hippodrome de Marcq, l’arène des chevaux de course

18h30. Fin de journée. On pénètre dans l’enceinte de l’hippodrome. 5€ l’entrée pour assister à toutes les courses. 8 sont au programme. L’idée est d’assister à différentes courses de chevaux (et juments). Dans la grande salle principale, des gens lisent des journaux, regardent les côtes sur des écrans et sont absorbés par leur pari sur la course à venir. Tout le monde n’est pas là pour rigoler. Mais moi si ! Je m’approche des écrans, ramasse un journal où sont présentés les différentes courses de la soirée et un descriptif des chevaux. La prochaine course est dans 10 minutes. Il est temps de faire mon premier pari. Mais hors de question de miser un smic sur un poney !

Une soirée avec de l’adrénaline !

Evidemment, on mise ce qu’on veut (à partir de 1€) et on n’est pas obligé de miser sur chaque course. Mais vous vous apercevrez que de mettre 2€ sur la victoire d’un cheval va vous procurer un shoot d’adrénaline assez jouissif. J’imagine rapidement que le vice du jeu se trouve exactement là. Mes deux euros misés, je sors assister à la course. J’ai misé sur un cheval qui a un nom rigolo. La course fait à peine deux tours de piste. Pas d’attente interminable, juste de quoi se sentir concerner par les aléas de la course (disqualification du 3, erreur du 5 qui rétrograde, remontée fantastique du 12 !). On espère, on désespère et selon la côte du cheval et la part de risque que vous avez pris, vous pouvez remporter des gains.

Une soirée pas comme les autres

Plus les courses avances, plus on apprend à rationaliser son choix et son pari. Entre deux, on se boit une petite bière, on prend une frite dans la baraque à frites en extérieur, on discute. Quelques bonnes heures qui passent rapidement. Au final, je n’ai ni gagné ni perdu d’argent. Mais j’ai passé une bonne soirée (je m’étais fixé une limite de budget pour ne pas flamber comme un cochon). Plusieurs dates de courses sont prévus fin septembre et au mois d’octobre. Et je pense assurément revenir avec des potes pour une petite soirée pas comme les autres !

Prochaines courses :


Hippodrome du Croisé-Laroche

137 boulevard Clémenceau – Marcq en Baroeul